LES ESPÈCES

Le Vari roux

(Red Ruffed Lemur – Varecia rubra)

Passeport

Découvrir l'espèce

Son territoire

Qui sont-ils ?

Passeport du Vari roux

\

Classification

Ordre Primates / Famille Lémuridés

\

Poids

4-5kg

\

Taille

45-50cm de long, 60cm de queue

\

Longévité

30 ans

\

Répartition géographique

Péninsule de Masoala, Madagascar

\

Biotope

 Forêts primaires

\

Durée de gestation

3-3.5 mois

\

Portées

1-3 petits 

\

Alimentation

Frugivore

\

IUCN

CR

\

Population sauvage

Inconnue

\

EEP

OUI

\

Menaces

Braconnage, incendies de forêts, agriculture intensive, catastrophes naturelles

\

Association soutenue par BMC pour cette espèce

Nos animaux

Les animaux du parc

RAZANBE (devant), GOLA (au milieu), DAKANA (derrière)

Leur mode de vie

Le vari roux est une espèce grégaire suivant le principe de fission-fusion. Les groupes sont multi-mâles / multi-femelles et varient entre 5 et 30 individus. Les groupes peuvent se séparer en petits sous-groupes pendant des périodes plus ou moins longues (notamment lorsque la nourriture se fait rare) et se retrouver plus tard. Ils sont plutôt polygames. 

Ce sont les Primates les plus frugivores de Madagascar, avec environ 75 à 90% de leur régime alimentaire constitué de fruits.

Protection de l'espèce

Toutes les espèces de lémuriens sont menacées de disparition. Sur l’île rouge, il ne reste plus que 10% des forêts originelles. Cette déforestation massive est liée à l’expansion humaine, l’agriculture sur brûlis, l’exploitation forestière et l’extraction minière. 

La protection des lémuriens ne peut se faire sans l’aide à la population malgache. Très pauvres, les habitants voient dans l’exploitation forestière une activité beaucoup plus rentable que sa protection.

C’est pourquoi les associations de conservation travaillent autant sur la lutte contre le braconnage et la déforestation que sur l’aide aux populations locales. Au zoo, nous soutenons chaque année l’association Helpsimus

Le saviez-vous ?

Même s’ils font partie de l’ordre des Primates, il serait faux d’appeler les lémuriens des « singes ». En réalité, leur évolution s’est effectuée en parallèle de celle de tous les autres primates, à cause de la dérive des continents. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les lémuriens sont endémiques de Madagascar, et que l’île possède une grande majorité de faune et de flore unique.

Les espèces avec lesquelles ils cohabitent

Le maki catta

Le vari noir et blanc

Les poules

Translate »