LES ESPÈCES

Le Tamarin-Lion doré

(Golden Lion Tamarin – Leontopithecus rosalia)

Passeport

Découvrir l'espèce

Son territoire

Qui sont-ils ?

Passeport du Tamarin-Lion doré

\

Classification

Ordre Primates / Famille Callitrichidés

\

Poids

600g

\

Taille

30cm de long, 30-37cm de queue

\

Longévité

22 ans

\

Répartition géographique

Mata Atlantica du Brésil

\

Biotope

forêts tropicales

\

Durée de gestation

4.5 mois

\

Portées

1-2 petits

\

Alimentation

Fruits, fleurs, nectar, insectes, escargots, œufs

\

IUCN

EN

\

Population sauvage

1400 individus environ

\

EEP

OUI

\

Menaces

Braconnage, déforestation, incendies, fragmentation des populations

\

Association soutenue par BMC pour cette espèce

non

Leur mode de vie

Les tamarins-lions dorés vivent en petits groupes familiaux pouvant atteindre la douzaine d’individus. Seule la femelle dominante se reproduit avec un seul ou plusieurs mâles et toute la famille s’affaire à l’élevage des jeunes. Les petits ne quitteront jamais le dos de la mère les 2 premières semaines de leur vie, ils seront ensuite portés par le reste du groupe à tour de rôle.

Protection de l'espèce

Ces petits primates sont hautement menacés par la déforestation : leur forêt originelle a été détruite à plus de 90 % et à l’heure actuelle, il ne reste plus que 8% de leur territoire d’origine ! 

S’ajoute à cela le braconnage, pour en faire des animaux de compagnie ou de laboratoire, qui a bien failli faire disparaître l’espèce.  Dans les années 1970, il en restait moins de 200 dans la nature. Un ambitieux programme de conservation fut alors mis en place et continue d’être appliqué : zones protégées, reboisement pour créer des corridors permettant les échanges entre populations isolées, plan d’élevage en captivité et réintroduction d’animaux dans le milieu naturel.

Aujourd’hui, le tamarin-lion doré ne doit sa survie qu’à la mise en place de réserves dans sa forêt d’origine et de programmes de réintroductions menés depuis 1984 (400 individus réintroduits).

Le saviez-vous ?

Arboricoles et plutôt diurnes, ils sont actifs 12h/j et se consacrent essentiellement à la recherche de nourriture. Grâce à leurs longs doigts fins et leurs ongles pointus, ils grattent les écorces pour dénicher de petits insectes.

Les espèces avec lesquelles ils cohabitent

Le pélican à dos rose

Translate »