location de lodges en zoo

Le gibbon a favoris roux

Gibbon-à-favoris-roux-604x383

Statut IUCN

redlist-en-danger

Classification

Nom scientifique Nomascus  gabriellae

Ordre Primates

Famille Hylobatidés

Le gibbon a favoris roux en chiffres

Poids 7 à 11 kg

Gestation 7 mois

Longévité 25 à 30 ans

Taille 45 à 50 cm de haut

Portée 1 petit tous les 2 ans

Alimentation

REPARTITION

Forêts tropicales

carte gibbon a favoris roux

Au zoo

gibbon a favoris rouxNotre couple de gibbons à favoris roux s’est formé en 2007 dans le cadre du Programme d’Elevage Européen.

Le mâle, né en 2001, vient du zoo de Varsovie et la femelle de 2002, vient de Bratislava.

Sans les voir, vous pourrez facilement les repérer grâce à leur chant exceptionnel.

 

Biologie

gibbon a favoris roux 2Les gibbons sont les plus petits représentants des Hominidés. Ils sont d’ailleurs surnommés « les petits grands singes ». Cela ne les empêche pas de faire des bonds de 10 à 15m dans les arbres.

Chez le gibbon à favoris roux, le dimorphisme sexuel est marqué. La femelle est reconnaissable à son pelage crème et le mâle de couleur noire arbore deux bandes de poils roux de chaque côté du visage, les favoris.

Le gibbon est un primate monogame : le mâle et la femelle, une fois unis, restent ensemble. Cependant, il arrive que le gibbon « divorce » et quitte son compagnon sans raison particulière.

Conservation

eep

Cette espèce participe à un Programme d’Elevage Européen (EEP)

La déforestation pour la plantation démesurée de palmiers à huile détruit l’habitat des gibbons. Victimes du braconnage, plus de 6000 gibbons seraient détenus illégalement en Indonésie.
Le zoo de La Boissière-du-Doré s’implique activement en soutenant l’association Kalaweit qui œuvre pour la sauvegarde des  gibbons en Indonésie.
Cette association recueille, réhabilite puis réintroduit les gibbons saisis chez les particuliers. Elle sensibilise et informe les populations. Enfin, elle protège la forêt des plantations de palmiers en créant des réserves.
partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest