location de lodges en zoo

Le gelada

Statut IUCN

redlist-preocmineure

Classification

Nom scientifique Theropithecus gelada

Ordre Primates

Famille Cercopithécidés

Le gelada en chiffres

Poids 12 à 22 kg

Gestation 5 à 6 mois

Longévité 14 ans

Taille 50 à 75 cm de haut

Portée 1 petit

Alimentation

Repartition

Milieux rocheux

carte gélada

Au zoo

GeladaLe mâle reproducteur, facilement reconnaissable à sa crinière et sa dentition impressionnantes, est né en 2010 (Allemagne) et nous a rejoint en février 2016.

Il est accompagné de quatre femelles : une femelle arrivée d’Allemagne en 2004 et trois autres nées à La Boissière du Doré en 2009, 2011 et 2012. Un jeune mâle né en 2013 est également membre du groupe et partira d’ici quelques années pour éviter tout conflit avec le dominant.

Biologie

Ce singe se reconnait à sa peau nue au niveau de la poitrine. Ce sablier rouge lui vaut le surnom de « singe au cœur qui saigne ».

Chez les femelles, cette zone est pourvue de protubérances charnues, se colorant vivement au moment des chaleurs. Ce collier de perles original remplace le gonflement des zones génitales, ces parties étant rarement visibles chez le gelada qui passe de longues heures assis pour la recherche alimentaire.

Les geladas vivent en harem, un groupe constitué d’un mâle dominant accompagné de femelles adultes et leurs petits. Plusieurs harems peuvent s’associer et former ainsi une grande bande (jusqu’à 600 individus), notamment à la saison sèche. Le gelada communique beaucoup à l’aide de vocalises mais aussi de nombreuses expressions faciales.

Conservation

eep

Cette espèce participe à un Programme d’Elevage Européen (EEP)

A ce jour, le gelada n’est pas en danger d’extinction. Cependant, il est important de rester vigilent, cette espèce ayant une aire de répartition limitée. Dans le parc national du Mont-Semien, le gelada est totalement protégé.

 

partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest